"Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.

Les gens doivent apprendre à haïr, et s'ils peuvent apprendre à se haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer.

De l'expérience d'un extraordinaire désastre humain, doit naître une société dont l'humanité tout entière sera fière."

                                                                             Nelson Mandela

 

Un signe de "tendresse"  ..... Michel Bruzat

CREATION 

du mardi 20 au samedi 24 novembre à 20h 

dimanche 25 novembre à 18h

CE QUE J'APPELLE OUBLI - Laurent Mauvignier

Avec Nadine Béchade,

Mise en scène  : Michel Bruzat,

Scénographie : Vincent Grelier
Lumières : Franck Roncière,

Costumes : Dolores Alvez Bruzat.

 

Lorsque je l'ai lu ce texte, j'ai pensé à "La nuit" de Koltès et à l'interprète Nadine Béchade. Je monte toujours les textes pour les acteurs :(Avec Nadine, "Ubu" Jarry, « Croisements, Divagations » d’Eugène Durif,  "Les Caprices de Marianne" Musset, "Quatre à quatre" Garneau, "Un riche trois pauvres" Calaferte, « Les petites chemises de nuit – une vie » M. Bruzat )                                      
Alors voilà, 50 ans après, je me sens toujours ce débutant avancé devant sa page blanche qui 
espère "rater mieux" !!                                                                                                                                        M. Bruzat 

Le texte de Laurent Mauvignier est une logorrhée sans fin, sans début et sans fin, pour raconter une histoire terrible et banale, un homme mort en 2009, en France, parce qu’il a eu soif et s’est servi dans un rayon de supermarché, une histoire, ainsi retournée dans les tous les sens pour tenter de sortir de l’absurdité des faits…en vain. 
« et ce que le procureur a dit, c’est qu’un homme ne doit pas mourir pour si peu, qu’il est injuste de mourir à cause d’une canette de bière » sont les premiers mots de cette longue traversée, le trop de mots, pour dire l’indicible, comme une tentative de compensation, pour celui qui n’ a pas eu de mots pour se défendre.                                                                                                                                                                                                                             Nadine Béchade 

 

programme.pdf
Document Adobe Acrobat [347.3 KB]

JEUDI 6 DECEMBRE à 20H

LETTRE AUX ESCROCS DE L'ISLAMOPHOBIE QUI FONT LE JEU DES RACISTES de Charb

Conception et interprétation :

Gérald Dumont - Direction d’acteur : Nathalie Grenat - Musique : Lenine Renaud 

 

« Le pire ce n’est pas que les meilleurs choses ont une fin, c’est que les pires aient un début. » Charb 

Presse
« Charb sans caricature… avec la « lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes », Gérald Dumont fait 
tourner la terre dans le bon sens? » L’Humanité 15/07/17
« Loin, très loin d’un hommage à Charb, ce spectacle est un moment joyeux et impertinent de pensées justes, d’analyse et de pertinence, qui remet les enjeux à leur place, sans épargner pourtant ceux qui devraient être là pour défendre le droit à la liberté d’expression... » Regard 17/07/17
« Un spectacle qui propose en une petite heure profonde, réflexion, finesse, humanisme.. Un tout petit peu de provoc mais aussi beaucoup d’humour. Bref, un condensé de Charb, une sorte de « Charb pour les nuls...fort, très fort » Le Quotidien du Luxembourg 17/07/2017
« Gérald Dumont a du métier; il délivre une lecture-performance claire, habile, du texte du Charb qui a préalablement fait l’objet de coupes, et d’un remontage avec des projections de dessins. L’ensemble est, à l’image du dessinateur, très pédagogique, mais aussi léger, 
vivant. » Le FigaroVox 01/09/17

Production Théâtre K : ce texte a été finalisé le 5 janvier 2015, deux jours avant l’attaque terroriste contre Charlie Hebdo dans laquelle Charb a perdu la vie                                                                          Le texte est publié aux Editions Librio

<< Nouvelle zone de texte >>

INFORMATIONS PRATIQUES

Partenaires

SPECTACLE DE FIN D'ANNEE

Du mercredi 26 au

samedi 29 décembre à 20h

Dimanche 30 décembre à 18h

Lundi 31 décembre 20h et 22h

L'AMOUR VACHE 

Avec Nadine Béchade et

Gilles Favreau

 

Programme de chansons du répertoire, hétéroclites et sans concessions sur le thème de l'amour

 

 

Photo : Rafael Villamizar